photo LBM

Mensonges, insultes, hystérie: A Lorgues on ne change pas une équipe qui gagne!

LBM1

Avant de revenir plus longuement sur le dernier conseil municipal (20 mai), qui a permis à un ancien militaire d’essayer d’exister à travers une gravissime diffamation à l’encontre de Jean-Bernard Formé, votre conseiller municipal Front National, nous vous proposons cette vidéo tournée et montée par nos jeunes.

Une vidéo à visionner entre amis et entre voisins… pour que plus jamais Lorgues ne soit aux mains de ces personnages si mal embouchés…

 

Bon dimanche.

L’équipe LBM

 

 

 

Question posée lors du Conseil Municipal du 20 mai

 

DSC_8582sAinsi que le groupe « Lorgues ensemble » l’a fait le 18 mars dernier, nous sollicitons un éclairage sur un point particulier de votre action au sein du Conseil régional, point qui a eu un prolongement dans notre propre Conseil.

Lors de la séance du 8 avril 2016 à Marseille, vous avez voté contre la demande formulée par le groupe Front National, de dissoudre l’UOIF, Union des Organisations Islamiques de France, émanation en France de la mouvance islamiste des Frères Musulmans. Cette organisation, faut-il le rappeler, est interdite dans plusieurs pays musulmans et a même été placée sur la liste des groupements liés à une entreprise terroriste par les Émirats Arabes Unis !

Dans la même veine, lors du conseil municipal du 14 avril, vous avez refusé de respecter une minute de silence en hommage aux trois soldats français tombés 48h plus tôt sous les balles d’intégristes musulmans.

Vous comprendrez donc que nous-mêmes, et bon nombre de Lorguais avec nous, puissions vous poser la question suivante :

Monsieur Alemagna, Maire et Conseiller Régional « Les Républicains », peut-on ne pas être pro-islamiste pour afficher de telles positions ?

 

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller municipal

Front National

Claude Alemagna pro-islamiste?

 

Capture d’écran 2016-05-12 à 20.51.58

 

Le 8 avril 2016, le Front National a proposé à l’ensemble des élus d’adresser au gouvernement une demande de dissolution de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
Bien implantée dans la région, cette association est l’émanation en France de la mouvance islamiste des Frères Musulmans, une organisation interdite dans plusieurs pays musulmans. L’UOIF a même été placée sur la liste des groupements liés à une entreprise terroriste par les Émirats Arabes Unis !
En France, l’UOIF a invité à de nombreuses reprises dans ses mosquées ou lors de ses rassemblements des imams ou des prédicateurs haineux, alternant pour certains entre complotisme, antisémitisme et propos ambigus sur le djihad.
C’est parce que notre région est particulièrement touchée par le développement de l’islamisme que nous avons demandé aux conseillers régionaux ce geste fort.
Obéissant docilement à la consigne de Christian Estrosi, Claude ALEMAGNA, Maire de Lorgues, a voté contre la demande de dissolution de cette organisation islamiste ! Par sa passivité, il se fait ainsi le
complice d’une idéologie politico-religieuse particulièrement dangereuse, menaçant la cohésion sociale et la sécurité de notre pays.
Au Conseil régional, loin des électeurs et des médias, Claude ALEMAGNA doit penser que son attitude passera inaperçue.
Il doit pourtant assumer ce vote honteux !

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller municipal

Front National

 

Encore une hausse des impôts locaux!

 

 

photo LBM

 

Contrairement à ses engagements de campagne, le Maire et sa majorité (nous avons évidemment voté contre !) augmentent les impôts des Lorguais, alors que rien ne le nécessite.
Aucun investissement structurant ne verra le jour ces prochaines années. Pas de skate-park, pas de cuisine centrale, pas de gymnase (pourtant promis aux Présidents des associations sportives).

Si personne ne peut nier que le désengagement de l’État pénalise l’ensemble des EPCI, il faut se souvenir qu’il fut annoncé par François Hollande dès 2012, après un gel débuté en 2010 (sous Sarkozy).

En 2014, le candidat Allemagna promettait la stabilité des taux de fiscalité locaux. Cette promesse était manifestement trompeuse.
En fait, déjà candidat à sa succession, le Maire veut, pour des raisons électoralistes, se garantir d’avoir à augmenter les impôts en 2018 ou 2019.

L’augmentation décidée cette année lui permettra donc de se constituer un « bas de laine », totalement inutile dans l’immédiat, mais loin de l’échéance cruciale pour lui : les municipales de 2020. Les électeurs auraient-ils la mémoire courte ?
Tous les maires de France sont confrontés à la baisse des dotations. Tous, y compris ceux du Front National, dont Monsieur Allemagna ferait bien de s’inspirer. Aucun de ces derniers, en effet, n’a augmenté la fiscalité de sa commune !

 

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller Municipal

FN-RBM

Nouveau dérapage du Maire (LR) de Lorgues

minute de silence

 

Lors du conseil municipal du 14 avril,  Claude Allemagna, Maire de Lorgues,  a refusé de respecter la minute de silence que je proposais d’observer en la mémoire de nos trois soldats tués au Mali, 48h plus tôt.

Il attribue des subventions aux associations patriotiques, construit des statues, joue au patriote, y compris lors des cérémonies du 19 mars, mais ne respecte pas une minute de silence en la mémoire de nos soldats morts en lutant contre des islamistes!

Ceux qui savent que le jeune Allemagna a été élevé dans un cocon anti-militariste ne seront pas étonnés.

Mais les autres? Tous les autres, y compris les militaires en retraites qui figurent parmi les élus de la majorité, n’ont ils pas leur mot à dire sur ce comportement abjecte?

 

Une chose est sûre, Var Matin n’aura pas, cette fois, passé l’information sous silence.

Capture d’écran 2015-02-25 à 19.09.46 2Lorgues a su être Charlie, mais son Maire s’est ce soir là, comporté comme un minable, comme un goujat  comme un pleutre!

Faites le savoir à tous vos amis membres de la FNACA, , des médaillés militaires, du souvenir Français, de l’UFAC, de l’UNC et de l’UNSOR. Toutes ses associations qu’il subventionne pour acheter leurs voix. Et seulement pour acheter leurs voix!

 

photo chez nous

 

Car le devoir de mémoire auquel il se dit si attaché pendant les commémorations, c’est aussi se rappeler que des soldats Français se battent quotidiennement sur différents théâtres d’opération. Honorer ceux qui tombent au même titre que l’on honore des journalistes satiriques tombés sous les même balles, c’est bien là tout ce que je demandais ce soir là…

 

 

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller municipal FN-RBM

 

Conseil municipal du 14 avril: ordre du jour

photo chez nousLe prochain conseil municipal se tiendra le jeudi 14 avril à 18h30 dans le hall du centre culturel.

Ordre du jour:

Budgets primitifs (commune, distribution d’eau potable, assainissement, pompes funèbres)

Taux de fiscalité locale directe pour l’année 2016

subventions aux associations

indemnité de logement des instituteurs

convention avec le ministère de la défense (réserve oppérationnelle)

déchèterie

décisions du maire

questions diverses

 

Toujours à votre écoute, vous pouvez évidemment me faire remonter toutes vos remarques et suggestions sur ces points ou sur d’autres.

 

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller Municipal

Front National- Rassemblement Bleu Marine

 

 

Prochain conseil: le 18 mars à 18h30

12814724_552222308283062_2896955609967934886_n

 

Un conseil municial au cours duquel seront évoqués les points suivants:
Débat d’orientation budgétaire, Projet d’aménagement et de développement durable, ventes de terrains, conventions entre commune et département, questions diverses…

Des questions que vous ne manquerez pas de m’adresser avant mercredi 17h. Merci.

Jean-Bernard Formé

Conseiller Municipal

Rassemblement Bleu Marine

« Môa, personnellement, je n’ai rien vu! »

Après le « môa j’aime payer à boire aux Lorguais avec leur argent » ou encore le non moins célèbre, « la loi c’est môa », voici le « môa, personnellement, je n’ai rien vu » lancé lors du dernier conseil municipal.

Nos jeunes vous proposent une courte vidéo (1min16) à « déguster » entre amis…

Bon dimanche

L’équipe LBM

 

Conseil du 12 février: Résumé en images…

 

Profitez du week end pour visionner, entree amis et en famille cette vidéo qui résume le dernier conseil municipal.

Vous découvrirez qu’il y a bien un personnage énervé autour de cette table…

Bon week end

l’équipe LBM

 

Conseil Municipal du 12 février: le clash!

 

Capture d’écran 2014-03-19 à 17.06.17 2En dépit des rumeurs de démission qui planaient depuis la publication de l’article publié le 12 février dans Var Matin, faisant état de diffamations produites par «un ancien élu», et malgré notre demande de destitution, le Maire de Lorgues accorde finalement toute sa confiance à ce docteur Georges Grouiller, l’homme au salut nazi effectué devant témoins lors du conseil municipal du 21 décembre dernier.

(https://www.youtube.com/watch?v=k9p4oK6YleE)

Parce que tous les élus présents de la majorité soutiennent ce personnage et approuvent son geste pourtant inqualifiable, je souhaitais leur faire part de notre indignation. Car ce geste ne peut être considéré comme un dérapage anodin.

L’utilisation d’un porte-voix pour remplacer mon micro, une nouvelle fois coupé, a conduit le Maire, surexcité à l’entame de ce conseil, à faire déplacer des gendarmes de… Draguignan, pour m’expulser de la salle. Arrivés sur place, les deux sous-officiers ont pu vérifier, comme le nombreux public présent, non seulement que j’étais calme, mais que mon propos était plus que mesuré au regard de la situation. Je leur ai présenté le Maire et son premier adjoint comme responsables du désordre, puis j’ai regagné ma place.

Je profite de l’occasion pour rappeler au Maire de Lorgues que ces deux militaires effectuent des missions dans des conditions difficiles, a fortiori depuis l’instauration de l’état d’urgence. Il ne semble pas mesurer la charge de travail qui est la leur et fait preuve d’une légèreté coupable en les faisant se déplacer de si loin… pour rien !

Les vidéos tournées ce soir-là, en ligne prochainement sur notre site, permettront de se faire une opinion fondée sur la véracité de mon propos. Elles permettront aussi de mieux comprendre le dépôt de plainte à l’encontre d’un Maire capable d’accuser un élu de la république, en plein conseil municipal, d’être complice des incendiaires qui ont sévi sur Lorgues lors de l’été 2014. Car ni le Maire de Lorgues, ni les conseillers municipaux, ne sont enquêteurs sur cette affaire grave et non élucidée. J’ai évidemment dit ce que j’avais à dire aux gendarmes sur la vidéo de l’un des feux, tournée à l’époque.

Si le Maire est incapable de se lever la nuit pour s’informer sur ce qui se passe dans sa ville, il n’a qu’à démissionner.

Claude Alemagna trouve curieux que sur notre commune, 1909 électeurs aient pu voter pour le Front National. Mais en bafouant honteusement les droits de leurs représentants, il n’hésite pas à insulter une part importante de ses administrés.

Il est décidément bien loin le temps où ce « baron local » se prétendait Charlie…

Jean-Bernard FORMÉ

Conseiller Municipal

FRONT NATIONAL